Si la manipulation de produits chimiques (ou de manière générale tout élément pouvant potentiellement relâcher des particules polluantes dans l’air) est courante sur votre lieu de travail, il est essentiel de déployer les solutions de ventilation adaptées. En effet, une mauvaise aération constitue avant tout des risques pour la santé de vos collaborateurs, mais également des problèmes de sécurité pouvant avoir des conséquences lourdes. Voici quelques pistes pour assurer un air pur et sain au cœur de vos établissements.

L’essentiel dans tout local, qu’il soit exposé à des particules polluantes ou non : l’installation de VMC

Peu importe votre secteur d’activité ou le type de tâches qui sont réalisés dans vos locaux, l’installation d’un système de ventilation efficace est nettement conseillée. Oui, même dans un bureau des plus classiques ! Quelques VMC (Ventilation Mécaniquement Contrôlée) habilement placées, vont faciliter le flux de l’air et l’extraction de potentielles particules polluantes.

Bien évidemment, leur installation et leur puissance dépendra des zones à couvrir et du type de particule qu’on y trouvera : pour un entrepôt où sont stockés des produits chimiques, la ventilation devra être constamment opérationnelle et offrir un flux d’air important. À l’inverse pour une zone de stockage de produits secs et non dangereux, les besoins en ventilation seront bien plus réduits.

Pour des zones à haut risque (laboratoires, industrie, etc.), l’installation de hottes ventilées

Si vos employés vont activement manipuler des composants chimiques (laboratoires, industrie d’impression, industrie textile, etc.), la qualité de l’air devient alors un enjeu crucial. De nombreuses réglementations existent à ce sujet et nous sommes certains que vous en êtes déjà informés, mais quelques précautions supplémentaires vous permettront de maximiser la qualité de l’air et réduire tout potentiel risque.

Nous pensons principalement à l’installation de hottes ventilées dédiées, idéalement directement au-dessus des zones d’émission de particules. Pour toute activité chimique, il existe des hottes de filtration de laboratoire qui permettent aux laborantins d’effectuer leurs manipulations dans un espace confiné, lequel étant directement sujet à une aspiration et une filtration par une hotte dédiée. Ce type de solution est idéal afin d’éviter qu’une potentielle pollution aérienne se répande dans vos locaux.

Bien entretenir vos systèmes de ventilation et de filtration pour garantir leur efficacité

Disposer des infrastructures nécessaires à l’aération et la filtration est essentiel, mais votre tâche ne s’arrête pas là : il faut également les entretenir au mieux et, en cas de besoin, les remplacer. En effet, les systèmes de filtration sont souvent composés de filtres possédant des principes actifs qui captent les particules polluantes. Remplacer régulièrement ces filtres est donc essentiel afin qu’ils restent efficaces et ne deviennent pas saturés, ce qui réduirait leur capacité d’absorption. Veillez donc à ce que des protocoles de vérification et de remplacement soient bien présents parmi le cahier des charges de vos responsables qualité.

Laisser un commentaire