Qu’importe la place à laquelle vous vous trouvez dans une hiérarchie professionnelle, il est fort possible que vous soyez toujours dans l’obligation d’être sous la direction d’une autre personne. Une relation de travail est toujours synonyme de conflit surtout entre subordonné et supérieur. Pour maintenir un semblant d’harmonie, il faut juste savoir gérer ces relations humaines.

Obéir à un tiers est toujours source de problèmes

Celui qui est à la tête de la direction dictera toujours une façon de faire standard à laquelle il faudra se plier. Vous serez donc dans l’obligation de suivre son mode de fonctionnement, sa vision ainsi que son système de management sans rechigner. Pourtant, afin que cela ne devienne pas une véritable source de blocage du travail, il est de coutume d’essayer de s’adapter en suggérant un peu de soi dans la vision du patron.

Les petites tensions sources de grands conflits

Dès lors que les petits désaccords apparaissent, il est plus judicieux d’opter pour la mise en place d’une stratégie par laquelle on peut résoudre les tensions lors d’une discussion. Dans cette discussion, il faut essayer de déterminer la source du problème, se concentrer ensemble sur ce point et d’y trouver une solution qui conviendrait aux deux parties, c’est-à-dire le supérieur et le subordonné.

Ce qu’il ne faut pas faire

Afin d’éviter un conflit ou une petite tension entre collègues de bureau, il y a quelques règles à suivre. Pour commencer, il faut éviter à tout prix d’être la première source du problème. Autrement dit, le mieux est de s’adapter à l’environnement du travail au lieu de laisser les autres venir à vous. Ensuite, il faut essayer de s’imposer implicitement de façon à ce qu’on ne puisse profiter de vous délibérément. Enfin, il faut savoir refuser un ordre avec tact si ce dernier vous semble un peu déplacé sur les bords.

Laisser un commentaire