Après la vie estudiantine où l’on ne se soucie de rien hors mis réussir ses examens, vient le monde du travail. Ce monde est appréhendé différemment par tout un chacun, mais il n’en demeure pas moins que nous avons tous la boule au ventre le premier jour. Intimidé d’arriver au milieu de personnes plus expérimentées, peur de ne pas être à la hauteur du travail, angoisse quant à la possibilité ou pas d’atteindre les objectifs fixés, .. Autant de questions trottent dans notre esprit. Lors d’un changement d’entreprise, les mêmes questions resurgissent.
La vie au bureau est jonchée de challenges aussi intéressant les uns que les autres.

La plupart des entreprises possède un système d’évaluation permettant ainsi à chaque employé de pouvoir s’améliorer au fil du temps. En tant qu’êtres humains, nous nous sentons généralement attaqués par les critiques.

Mais comment pouvoir les accepter?
De façon générale, les critiques sont faites dans le but de nous amener à progresser en améliorant nos points faibles. Tous les managers n’ont malheureusement pas le tact nécessaire pour faire passer une critique comme une lettre à la poste mais il est possible de pouvoir s’y adapter. De mon expérience professionnelle, le meilleur moyen de gérer cette situation est d’être le plus diplomate possible, et de savoir garder son sang-froid. Lorsque l’on porte les chaussures de la personne émettrice de critiques, il est souhaitable de le faire de façon constructive c’est-à-dire montrer le bien fondé de la critique ainsi que ses bienfaits pour le futur.

Par contre, en étant l’employé qui reçoit des critiques, il est important de se maîtriser et de prendre le temps de réfléchir et revenir vers son manager après coup. La progression en entreprise dépend fortement de notre adaptation et notre possibilité de tenir compte des critiques reçues.

Dès lors, nous sommes amenés à prendre sur nous-mêmes et à être capable d’extérioriser en dehors du cadre du travail. En effet, boire un verre avec des amis, sortir faire du shopping,… sont autant de moyens de pouvoir évacuer les critiques. Enfin, il est généralement recommandé, même si cela est difficile, de remercier votre manager car ces critiques ne sont pas faites dans le but d’être méchant mais plutôt de nous aider à aller de l’avant. Grandir c’est aussi tenir compte des critiques reçues, se remettre en question et progresser.

Laisser un commentaire