Pour l’ensemble des activités entrepreneurials, une préparation de qualité est nécessaire pour monter son propre cabinet de conseils en gestion de patrimoine. Cette aventure nécessite également de la rigueur et une prise de risque contrôlée. Il ne faut jamais se lancer sans avoir bâti au préalable un business plan réaliste et cohérent. Nous allons découvrir ensemble quelques points à respecter pour créer son cabinet de conseils en gestion de patrimoine. Ensuite nous verrons les erreurs à éviter pour ne pas fermer boutique avant d’avoir passé le premier trimestre !

Quels sont les points à respecter lorsqu’on lance son cabinet en gestion de patrimoine ?

Lorsqu’on décide de lancer son cabinet en gestion de patrimoine, il faut maitriser l’ensemble des compétences et connaissances nécessaires à la pratique du métier pour pouvoir s’en sortir. En effet, un conseiller en gestion de patrimoine doit bien souvent prendre en compte les aspects personnels, économiques, fiscaux ou encore juridiques pour optimiser le patrimoine de son client. Ces compétences ne s’acquièrent pas en un mois, il faut bien souvent beaucoup travailler de son côté pour être opérationnel lorsque l’on décide de lancer son cabinet. Assurez-vous donc de posséder les compétences requises.

Ensuite, vous devrez organiser toute la partie gestion et financement de votre projet. Sachez qu’il existe de nombreux outils pour les conseillers en gestion de patrimoine. Il est utile de se renseigner au-préalable sur ce qui existe sur le marché. N’hésitez pas à vous entourer de personnes compétentes dans les parties que vous ne savez pas gérer. Il est parfois bon de déléguer certains aspects afin de se concentrer sur ce que l’on sait faire.

Quelles sont les erreurs à ne surtout pas commettre lorsqu’on se lance dans un tel projet ?

Le constat est triste mais pourtant bien réel : 50% des entreprises mettent la clé sous la porte après trois ans d’existence. Concernant les cabinets de conseils en gestion de patrimoine, nous n’avons pas les chiffres exacts mais ils avoisinent ces données-là.

Tout d’abord, la première erreur à éviter est de se renfermer dans sa bulle sans demander de l’aide lorsque vous en ressentez le besoin. La création d’un cabinet de conseils en gestion de patrimoine va nécessiter du temps et un investissement parfois important.  Il est donc inutile de perdre votre temps en restant enfermé dans son monde. Concernant la partie juridique et fiscale notamment, mieux vaut s’entourer dès le début de personnes compétentes.

Deuxième erreur à ne pas commettre : vouloir se lancer trop rapidement. Prenez votre temps pour avoir un business plan béton qui vous permettra de suivre votre chemin durant les deux premières années. La réussite (ou non) de votre cabinet réside en grande partie dans la préparation d’avant lancement. Pensez-y !

Laisser un commentaire