Le coworking est une solution de partage de locaux qui connait un certain essor depuis son arrivée dans les années 2000. Ce mot est d’ailleurs entré en 2019 dans le dictionnaire français le Petit Robert. Cependant, après l’effondrement du géant américain du domaine WeWork, certains se demandent si c’était juste une tendance ou si le coworking va perdurer.

Si l’on met à part la période sanitaire exceptionnelle de 2020, il semble que ce ne soit pas une simple tendance, étant donné que l’espace dédié à cet effet a augmenté de 80% ces deux dernières années.

Qui sont les utilisateurs du coworking ?

Lorsque l’on pense espaces de travail partagés, on a directement l’image de jeunes start-uppeurs. Cependant cela ne reflète pas totalement la réalité. En réalité, le coworking ne concerne pas que les jeunes start-uppeurs ou indépendants, puisque la moitié de utilisateurs des solutions de locations de salles de réunions et espaces de travail partagés sont des salariés. De nombreux grands groupes optent d’ailleurs désormais pour cette solution, comme Vodafone, Blablacar ou encore Coca-cola.

Si l’on pense directement aux jeunes entrepreneurs, c’est parce que les couts de ces espaces de travail sont relativement faibles.

Ce que les utilisateurs d’espaces de coworking recherchent

Les utilisateurs d’espaces de coworking recherchent évidemment un espace de travail et une possibilité de salle de réunion pour un coût dérisoire, mais pas seulement. En effet, ce que les utilisateurs des espaces de coworking recherchent, c’est surtout plus de flexibilité.

Ainsi les entreprises, qu’elles soient récentes ou non, de petite ou grande taille, préfèrent se décharger des baux contraignants et parfois onéreux des grandes villes. Il est également à noter que les utilisateurs se déchargent ainsi également des frais d’entretien des locaux.

Ces espaces permettant un travail en communauté tout en conservant une certaine indépendance, ils permettent de concilier voyage, travail et flexibilité des horaires.

Le gain de flexibilité se fait également au niveau hiérarchique et c’est pour cela que les plus jeunes en sont friands. En effet, l’organisation de l’espace de travail est souvent un symbole de la hiérarchie. Les plus jeunes voulant une hiérarchie moins écrasante se penchent alors vers ce type de solution pour s’éloigner de la hiérarchie pyramidale classique.

Quels sont les résultats du coworking ?

Pour la génération née après 1980, un bon environnement de travail est plus important que la rémunération. Ainsi, le coworking permet un certain gain de bien être chez cette génération notamment. Ce sentiment de bien-être et cette plus grande flexibilité permettent un certain gain d’efficacité.

En effet, il a été prouvé que plus de 80% des utilisateurs d’espaces partagés sont plus productifs que leurs homologues dans des bureaux classiques.

Mais également, cette solution permet de diminuer les couts. Il n’est alors pas rare de voir une entreprise louer une partie de ses locaux ou salles de réunions. Mais surtout, cela permet aux grands groupes de diminuer le nombre de mètres carré alloués par salarié ainsi que tous les couts qui y sont liés.

Laisser un commentaire