Souvent rédhibitoires face à votre patron, les mauvaises habitudes en
réunion doivent pouvoir être corrigées. Les sources de nuisances
sonores, bavardages intempestifs et autres indélicatesses, donnent en
effet une mauvaise image des salariés et surtout de l’entreprise.

Ne pas prendre de notes

Souvent sous-estimée, la prise de notes en réunion reste pourtant
indispensable. Arriver alors les mains vides en réunion, sans au moins un
stylo et un bloc-notes, fait mauvaise figure. Le salarié fait en effet
mauvaise impression devant ses supérieurs et à défaut d’être le seul,
celui-ci fait en tout cas preuve de légèreté coupable. Si les ordres du jour
et les informations sont légion lors des réunions, même informelles, venir
avec son matériel constitue une nécessité. Même si les écrans des
ordinateurs portables ont remplacé les carnets et bloc-notes, avoir les
yeux rivés sur son écran n’est plaisant pour personne. L’intervenant
n’apprécie en effet pas voir des têtes baissées et des regards évasifs.

Utiliser son smartphone

À l’inverse et à cause de l’avènement de toutes les technologies
numériques, tapoter sur son smartphone ou tablette tactile sans arrêt
montre un signe de désintéressement flagrant Les réseaux sociaux, les
chats et autres SMS doivent en effet être évités et un smartphone doit
être rangé dans sa poche. Éteint ou en mode avion, votre téléphone
portable ne doit pas sonner sous peine de vous attirer les foudres de
votre patron.

Etre trop bavard

De même tout bavardage trop présent doit évidemment être banni des
réunions, ne serait-ce que par courtoisie et respect pour son interlocuteur
et les intervenants présents. Intervenir trop souvent et de façon
intempestive n’est pas non plus apprécié des supérieurs, surtout lorsque
cela coupe la parole au locuteur. Ne pas monopoliser la discussion est
plutôt sage et prudent et tout est question de juste milieu. Il convient
alors de poser des questions et d’intervenir à la fin de la réunion, et ce,
afin de ne pas couper l’intervenant en plein cheminement dans son
raisonnement.

Prendre son repas

À moins d’y être autorisé ou s’il s’agit d’un brunch convivial, ne pas
manger pendant une réunion est un minimum. A fortiori manger en
faisant du bruit constitue sans doute la mauvaise habitude la plus rude et
irrespectueuse. Bailler à longueur de temps est de même une habitude à
proscrire définitivement. Même s’il est tard et que la réunion s’éternise et
que les sujets ne sont pas toujours réjouissants, forcez vous à rester
attentif ou au moins donner l’illusion de l’être !

Etre trop stressé

Souvent source de stress, d’ennui et d’embarras, les tics et gestes
nerveux rendent mal à l’aise le personnel d’une réunion. Personne
n’aime avoir à côté de lui quelqu’un qui remue sans arrêt ou qui a des
gestes déplacés. Se gratter sans arrêt la tête, croiser et décroiser les
jambes sans discontinuer et autres manies de ce genre ont en effet
tendance à agacer. Même inconscients, forcez vous à limiter tous ces
gestes et manies qui ne sont pas du goût de tout le monde lors d’une
réunion.

Si vous prenez la parole soyez le plus concis et clair possible. Souvent
tardives et longues, les réunions ne doivent pas s’éterniser outre mesure.
Requérir l’attention de tous les interlocuteurs constitue alors une priorité.

Laisser un commentaire