Une carrière dans le secteur de la banque peut être une opportunité pour évoluer, professionnellement parlant. Il est possible de réaliser des parcours exceptionnels en partant des fonctions commerciales, très nombreuses dans les différents marchés bancaires ou du management bancaire, ou bien en passant par des fonctions supports dans le domaine du marketing, de la finance ou encore des ressources humaines… Il faut néanmoins suivre les études et les formations appropriées.

Le parcours agence : le parcours type

Votre carrière bancaire peut prendre différentes tournures selon vos compétences et vos choix personnel. En général, les jeunes diplômés empruntent le même parcours, ce qu’on appelle le parcours agence mais pas nécessairement. Celui-ci débute souvent à l’accueil d’une agence de  banque et peut évoluer jusqu’à devenir manager ou directeur de l’agence. Il requiert généralement deux à trois années d’études dans le domaine du commerce ou de la banque.

La fonction de chargé d’accueil

Un jeune fraîchement diplômé peut être recruté au poste de chargé d’accueil ou commercial à l’accueil dans une agence physique de banque de détails. Outre le diplôme, le profil requis est la capacité d’écoute de la clientèle et la force de proposition.

Ses missions consistent à recevoir les clients, à les conseiller sur la gestion de leur compte, leur épargne ou n’importe quelle opération de banque courante. Cette expérience est l’occasion de se familiariser avec les services et les produits bancaires de base.

Toujours à l’accueil, avec de l’expérience, il peut aussi être responsable de portefeuille de clients ou chargé de l’organisation des opérations : guichets automatiques, publicités, planning…

Le métier de conseiller client

Avec la connaissance des techniques bancaires de base, il peut devenir conseiller financier. A la différence des métiers de l’accueil, le conseiller clientèle doit supporter le client dans chacune de ses démarches.

Ses missions sont d’accompagner ses clients, de les fidéliser et de les aider face à tous leurs questionnements. Souvent, il travaille avec les jeunes actifs, les étudiants et les clients issus de milieux populaires aux ressources moyennes ou basses.

Il doit donc leur proposer des offres adaptées pour la gestion de leurs dépenses, l’épargne, l’assurance, les crédits etc. Sachez que ce métier peut aussi s’exercer dans une banque en ligne, un  secteur en plein boom si on se réfère à detective-banque.fr.

Quelles évolutions espérer ensuite ?

Après 5 à 10 d’expérience, le banquier peut s’orienter vers des métiers spécialisés :

Conseiller client haut de gamme

 

Suite à ses années d’expérience dans le domaine, le jeune banquier peut cibler les clients « hauts de gamme » ou plus fortunés, toujours dans l’objectif de les conseiller concernant les assurances-vie, les investissements, les entrepreneuriats, les défiscalisations… Un conseiller en gestion de patrimoine doit donc maîtriser des techniques bancaires spécifiques et avoir l’expérience pour convaincre et gérer des clients avertis. Il peut exercer dans une banque, une banque en ligne, mais aussi dans un siège social ou un centre d’affaires.

 

Conseiller B2B

 

Le marché des professionnels, qui consiste à conseiller des entrepreneurs, des commerçants, des professions libérales, des TPE… est aussi une voie envisageable. Il est nécessaire de maîtriser les solutions bancaires destinées aux pros et aux particuliers pour ce faire. Souvent, le banquier peut se former en interne pour acquérir les compétences requises ou bien avoir un bac+5 pour débuter directement à ce poste. Après quelques années, il peut cibler les entreprises plus importantes.

 

Directeur d’agence

 

Si le banquier maîtrise aussi bien les marchés des particuliers et des professionnels que la gestion de patrimoine, il peut devenir manager d’agence bancaire. Ce métier demande de la polyvalence mais aussi une réactivité et une aisance face aux problématiques des différents marchés pour bien gérer ses salariés et ses clients. Le profil de manager est exigé pour motiver ses collaborateurs et côtoyer les institutions diverses.

 

Laisser un commentaire