Par sa nature professionnelle, un lieu de travail est dans la majorité du temps fréquenté par un large public. Ce dernier qui ne manquera pas de jeter ses déchets un peu partout sur les lieux après avoir consommé ou utilisé. C’est un véritable casse-tête pour nous qui travaillons perpétuellement sur cesdits lieux.

Comment mettre en place une gestion de déchets en entreprise ? Pour répondre à cette question, il est important de dresser un check-list par rapport aux types de déchets qui peuvent exister au sein même de l’entreprise. Puis il faut déterminer la nature des déchets en les classifiant par type, notamment dangereux, recyclable ou pas.

Ensuite, il convient d’apprendre à mettre en place des réflexes qui devraient devenir une seconde nature pour les employés de l’entreprise. En quelque sorte, il suffit de prioriser une limitation de la consommation en matière d’imprimerie par exemple en axant les activités sur la numérisation. De cette manière, les déchets de papier diminueront considérablement. Autrement dit, vous pouvez aussi envisager d’oublier radicalement l’utilisation de gobelets jetables sur les machines à café en les remplaçant par des tasses réutilisables. De petits gestes à long terme et à grande envergure peuvent déjà contribuer à une économie palpable pour l’entreprise.

Enfin, le dernier réflexe à adopter consiste à effectuer un tri systématique de tous les déchets inévitables que peut produire la société. Pour cela, il est simple de mettre un bac spécial pour chaque type d’ordure. Prévoyez des corbeilles à ordures pour les produits dangereux, un pour les matières recyclables, un autre pour les déchets électroniques et un bac pour les déchets de maintenance de type huile de vidange ou autre.

Cependant, tous ces systèmes de gestion ne pourraient être effectifs sans une bonne communication. En effet, il est primordial de faire passer ces valeurs écologiques auprès du personnel afin que ces derniers puissent s’identifier dans le process.

Laisser un commentaire