La transmission partielle ou totale d’une entreprise est loin d’être une démarche évidente. Si vous souhaitez transmettre par exemple votre société à vos enfants, de nombreux points varient en fonction de la nature et des statuts de votre entreprise.

 

Les règles et procédures à suivre doivent donc être encadrés minutieusement pour éviter le moindre problème. Les modes de transmission par exemple sont réglementées pour éviter des éventuelles « fraudes ». Découvrez dans notre article quelques conseils et quelques informations pour contrôler facilement l’ensemble de vos démarches lors de la succession de votre entreprise.

 

Qui est concerné par les transmissions d’entreprise ?

 

D’après le rapport Fanny Dombre-Coste « Favorisez la transmission d’entreprise en France », dans les dix prochaines années, près de 650 000 entreprises seront concernées par la transmission d’entreprise. Suite à de nombreux soucis malheureusement plus de la moitié de ces entreprises ne trouveront pas de repreneurs. Automatiquement, les régions les plus frappées par le chômage et la précarité sont très souvent les plus touchées par le manque de repreneurs. Les raisons de ce manque de repreneurs peuvent être nombreuses : manque d’anticipation, problèmes dans les procédures ou simplement un secteur d’activités qui n’est plus assez attractif.

 

Découvrez nos conseils pour réussir sa transmission d’entreprise

 

Le premier conseil que l’on peut donner à une tierce personne qui souhaite transmettre son entreprise est d’anticiper. En effet, plus on anticipe et plus nous avons le temps de nous occuper des différentes procédures à suivre.  N’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels compétents : avocats, notaires ou encore financiers. Vous pouvez également utiliser les différents réseaux professionnels français : Chambres de Commerce et d’Industrie ou Chambre de Métiers et de l’Artisanat.

 

Autre conseil non négligeable : être le plus juste possible dans le diagnostic de son entreprise. Rien ne sert d’amplifier les résultats ou quoi que ce soit. Restez rigoureux et fidèle dans votre analyse. Encore une fois, n’hésitez pas à engager des professionnels pour vous épauler.

 

Laisser un commentaire